Une femme achète un phare abandonné et le transforme en une chaleureuse maison « maritime ».

Imaginez-vous posséder un phare, une haute sentinelle qui veille sur la vaste étendue d’eau, signe d’histoire et d’espoir. Sheila Consaul, une passionnée de préservation historique de 65 ans, ne s’est pas contentée de l’imaginer : elle en a fait une réalité. Sheila a acheté un phare abandonné à Fairport Harbor, Ohio, pour 71 000 $. Depuis, elle a investi plus de 300 000 $ pour en faire la maison d’été de ses rêves.

Vivre dans un phare est tout sauf ordinaire. La première chose que l’on remarque, c’est l’isolement. Il n’y a pas d’allée menant à l’entrée principale. Au lieu de cela, vous vous garez à un demi-kilomètre et transportez toutes vos provisions – nourriture, eau et même gaz pour le générateur – à la main. Mais une fois sur place, l’expérience est unique. Le voyage de Sheila a commencé avec le désir d’une retraite estivale plus fraîche et l’amour de la préservation historique.

Lorsqu’elle a appris que le gouvernement mettait les phares aux enchères, elle a vu une opportunité de combiner les deux. Le phare était dans un état de délabrement lorsqu’elle l’a acheté : fenêtres cassées, plâtre en ruine et avait désespérément besoin d’être rénové.

Mais Sheila n’a pas été découragée. Elle a contracté un prêt sur valeur domiciliaire et s’est lancée dans un projet de rénovation qui serait à la fois stimulant et enrichissant. Le processus de rénovation était tout sauf facile. L’emplacement éloigné du phare signifiait que tous les matériaux de construction devaient être transportés par bateau et soulevés à l’aide d’une grue. Les défis ne se sont pas arrêtés là ; le phare était complètement déconnecté du réseau électrique.

Sheila a dû recâbler tout le système électrique et compter sur un générateur à essence pour l’électricité, l’essence étant un autre élément sur sa longue liste de fournitures. Malgré les obstacles, la transformation est étonnante. Le phare dispose désormais d’une cuisine entièrement équipée avec des comptoirs en granit et des appareils modernes. Les systèmes électriques et de plomberie ont été entièrement refaits et les fenêtres, autrefois cassées et inutilisables, sont désormais pleinement fonctionnelles et comportent même de magnifiques vitraux. Mais il ne s’agit pas seulement de changements physiques : il s’agit également de préserver l’histoire. Sheila recommencerait-elle ? Probablement pas.

Le voyage a été enrichissant mais aussi épuisant. Elle est satisfaite de sa maison d’été unique et n’a pas l’intention de la louer, même si elle n’exclut pas cette possibilité à l’avenir. Pour l’instant, elle profite des fruits de son travail et de l’expérience unique de vivre dans le phare.

L’histoire de Sheila montre ce qui peut être réalisé lorsque la passion rencontre la persévérance. Elle n’a pas seulement acheté une propriété. Elle a acheté un morceau d’histoire et l’a restauré avec amour pour les générations futures. Découvrez la visite complète du phare dans la vidéo ci-dessous ! S’il vous plaît PARTAGEZ ceci avec vos amis et votre famille.

Рейтинг
( Пока оценок нет )
Եթե հավանեցիք այս գրառումը կիսվեք Ձեր ընկերների հետ.
La vie est belle